Blog

Looper guitare : comment choisir ?

minature blog looper

L’arrivée du looper a totalement révolutionné le monde de la guitare. On en trouve désormais partout (pédales, multi-effets, amplis), chez toutes les marques et à tous les prix ; c’est une vraie jungle dans laquelle il n’est pas facile de se repérer !

Je vous propose de débroussailler le monde des loopers afin de vous aider à mieux vous y retrouver. Dans la vidéo, nous verrons notamment :

  • À quoi sert concrètement un looper
  • Comment cela fonctionne
  • Quelles sont les 3 catégories principales de loopers
  • Quel modèle est le plus adapté à votre utilisation

Dans l’article qui suit, je vous donne des conseils supplémentaires pour éviter de faire un choix que vous pourriez vite regretter !

Attention aux loopers “embarqués”

Aujourd’hui, il est devenu monnaie courante de trouver des loopers intégrés à des amplis ou à des multi-effets. Si ils peuvent être extrêmement performants sur certains outils haut de gamme (comme le TC-Helicon Voicelive 3), ils restent la plupart du temps de simples gadgets.

Le Voicelive 3 propose un looper extrêmement complet et performant.

Sur la plupart des amplis à modélisation et des multi-effets “de base” (entendez par là un budget entre 100 et 300 euros), la fonction looper permettra de boucler quelques dizaines de secondes, sans possibilité de mise en mémoire ou de contrôle des overdubs. C’est super pour s’amuser mais cela n’est pas comparable à un véritable looper, même d’entrée de gamme, qui offrira une meilleur ergonomie et plus de fonctionnalités.

Par ailleurs, n’oublions pas que le feeling principal d’un looper vient de l’enclenchement au pied, ce qui est généralement impossible sur les amplis avec looper intégré. On perd alors tout le côté intuitif de l’outil.

Je ne dénigre absolument pas le matériel qui propose cette option mais ne choisissez pas un ampli parce qu’il a un looper intégré, choisissez-le parce qu’il vous plaît ! Voyez l’option looper comme une petite cerise sur le gâteau et pas comme une fin en soi.

Une pédale de loop coûtant entre 50 et 100 euros fera toujours 10 fois mieux l’affaire qu’un looper intégré. C’est un investissement en plus, certes, mais vous ne le regretterez pas et vous garderez votre matériel plutôt que de le revendre au bout de 2 mois, frustré par le looper intégré.

Le Boss ME25 propose un mini looper de 38 secondes dont l’abscence de mémoire, de tap tempo et d’undo-redo feront très vite défaut pour un usage sérieux.

Attention aux loopers (trop) avancés

À l’inverse, méfiez-vous des loopers avancés comme le BOSS RC300, l’EHX 4500 ou plus récemment le HEADRUSH LOOPERBOARD. Ces engins sont de véritables usines à gaz destinées à un public averti.

Si vous découvrez le monde des loopers et que vous avez un peu de budget, ne vous laissez pas embobiner par les discours du type “c’est vraiment la rolls” ou encore “avec ça tout est possible”.

Ces produits permettent en effet de faire une quantité astronomique de choses (router le signal de plusieurs instruments vers des pistes/amplis dédiés, faire des boucles complexes avec des changements de tempo ou du structure rythmique, chainer plusieurs loops en automatique) mais pour 95% des guitaristes, cela ne vous servira strictement à RIEN !

Vous allez dépenser une fortune pour un looper ultra encombrant, bourré de fonctionnalités qui ne vous parlent pas et super compliqué à utiliser, sans pour autant gagner en qualité (sonore ou de fabrication). En fait, cela risque simplement de vous dégoûter à tout jamais des loopers, ce qui serait vraiment dommage…

N’allez pas vous casser les dents sur le Boss RC300 si vous n’avez jamais touché à un looper !

Je vous conseille de vous tourner vers ce type de matos uniquement :

  • quand vous maîtrisez bien les loopers standards
  • quand vous recherchez des options ou des caractéristiques spécifiques pour un usage studio ou live que vous avez clairement identifié. Entre vos mains expertes, ces loopers incroyables feront alors des miracles.

Du coup, si vous voyez une petite annonce alléchante pour un EHX 4500 ou un Boss RC50 (l’ancienne génération du RC300 que l’on trouve beaucoup en occasion), réfléchissez vraiment à 2 fois avant de foncer.

Attention à la taille

Enfin dernier conseil, méfiez-vous de la taille du looper. Si vous comptez simplement poser votre joujou sur le sol sans la moindre fixation, vous risquez de vite déchanter avec une micro pédale.

Le petit Ditto Looper est très mignon, très costaud mais aussi très très très léger ; soyez sûr qu’il fera un joli glissé de 60 cm à votre premier coup de pompe. Or avec un looper, on passe son temps à appuyer sur le switch ; cela peut donc très vite devenir problématique.

Une fois que l’on réalise le problème, c’est souvent trop tard et on a déjà acheté la pédale. Du coup on l’accepte, on fait avec et à la longue… ça énerve !

La Mooer Groove Loop est une mini pédale très sympa mais attention aux coups de santiags !

Pour des pédales posées à même le sol, privilégiez donc clairement les formats classiques type Jamman solo ou Boss RC-3. Pour moins cher, la Boss RC1 et l’EHX 360 (présentée dans la vidéo) sont d’une taille standard et d’un poids raisonnable. Les doubles pédales sont bien sûr les plus stables et les plus confortables à l’usage.

Par contre, si vous avez prévu de fixer votre nouveau jouet sur votre pedalboard (velcro ou autre) alors le poids n’est plus un sujet et vous pourrez profiter à fond des micro- loopers !

J’espère que ces quelques conseils vous aideront à faire le meilleur choix. Si vous avez des questions, les commentaires sont là pour ça. Bon looping à tous et à très bientôt !

Thibaut

Commentaires

  • Nikko59

    Comme très bien expliqué par Thibaut ci-dessus, tout dépend de l’usage que l’on souhaite en faire et surtout le budget que chacun peut y allouer . Personnellement, j’ai choisi le Boss RC30 qui convient totalement à mes attentes et mon usage ! C’est un excellent looper compte tenu de toutes les fonctions qu’il propose. Énormément de possibilités ; importations de fichiers audio, backing tracks pour s’accompagner à l’aide de votre ordinateur, métronome intégré, tap tempo… Dès lors que l’on a saisi les principes de bases, c’est un super outil et pas compliqué !
    C’est Boss ! Solide, très bien pensé, du matos fiable pour s’éclater pendant de nombreuses années ! A essayer, c’est Top !!!

  • Guitar Plug and Play

    Yes, la RC30 est vraiment super. Je trouve que son seul défaut est de ne pas avoir de réglage au bpm pour le rythme. Pour autant, cela fait plus de 10 ans que je m’éclate toujours autant avec 🙂

Laisser un commentaire