Blog

Comment choisir son ampli guitare ?

ampli ibanez et telecaster 2 sans logo

Avoir une guitare électrique c’est bien, mais l’entendre c’est mieux ! Un ampli ne se contente pas de sortir un son, il va aussi lui donner une couleur bien spécifique.

Comme pour les guitares que je vous aidais à choisir dans cet article, l’offre en matière d’amplis est pléthorique. Lampes, transistors, modélisations, hauts parleurs, boucles d’effets, multi-canaux… il y a de quoi perdre son latin, sans parler des prix qui jouent aux montagnes russes.

Après avoir lu cet article, vous devriez être armé pour choisir sereinement l’ampli qui vous correspondra vraiment !

comment choisir ampli de guitare

Comment marche un ampli guitare ?

Le but d’un ampli est de transformer un signal électrique en un son audible. Pour cela, 3 éléments principaux entrent en action : ​

  • Le pré-ampli va recevoir le signal de la guitare. Son job, c’est de colorer le son. Quand on règle l’égalisation (basse, médiums, aigus) ou qu’on augmente le gain, c’est le pré-ampli qui travaille. Il joue un rôle très important dans la personnalité d’un ampli. 
  • Une fois le son traité, il va arriver dans l’ampli de puissance. Son rôle est d’augmenter la puissance du signal pour le rendre audible. Il agit moins sur la personnalité du son. Quand on augmente ou diminue le volume principal, c’est l’ampli qui travaille. 
  • Une fois que le signal est traité et suffisamment puissant, il arrive au baffle (ou haut-parleur, ou HP, c’est pareil) qui va transformer l’énergie électrique en énergie sonore. 
conseil choix ampli guitare

Les 3 étapes se font à une telle vitesse que nous ne percevons aucune latence entre le moment où on gratte la corde et le moment où le son sort du HP, mais pourtant il se passe pas mal de choses !

La forme des amplis guitare

Comme vous l’avez sûrement remarqué, il existe grandes familles d’amplis.

Le combo

Comme son nom l’indique, le combo regroupe dans un même caisson pré-amp, amp et HP. Son format compact le rend très pratique pour les guitaristes qui trimballent leur ampli partout.​

conseil ampli guitare
Fender Twin Reverb : un combo mythique !

La grande majorité des amplis, (y compris ceux qui ont marqué l’histoire du rock) sont des combos. Par contre, il est parfois difficile d’utiliser un autre HP que celui du combo et les modèles de forte puissance peuvent devenir extrêmement lourds. C’est le format idéal pour un usage standard.

Le stack

Le stack consiste à isoler la section pré-amp et amp dans une tête d’ampli (head), reliée à un cabinet (mais tout le monde dit “cab”) qui accueille le ou les HP. Ce format a un côté mythique, c’est celui qu’on voit partout sur les grosses scènes et qui sens bon le rock.

conseil achat ampli guitare
Le légendaire stack Marshall : de quoi sonoriser un stade et vous ruiner le dos.

​L’intérêt du stack est qu’il permet de changer facilement de type de HP. Comme la guitare, les micros et le préamp, le HP participe beaucoup au rendu sonore final. Par exemple, certains HP fournissent des basses profondes et d’autres des hauts médiums perçants. Le guitariste en quête du “son parfait” est donc friand de ce format.​

ampli guitare que choisir
Vous pourrez brancher tous les HP que vous voudrez sur cette sympathique tête Peavey JSX (signature Joe Satriani).

Par ailleurs, un cab est généralement un caisson fermé alors que l’arrière d’un combo est très souvent ouvert ; le son rendu ne sera donc pas exactement le même.

Mais si le stack se destine surtout à la scène, c’est aussi pour une bonne raison : son poids ! ​Pour vous donner une petite idée, une tête de 100 watts à lampes et un cab de 4×12 (4 HP de 12 pouces) que l’on voit dans les gros concerts pèsent une soixantaine de kgs…

Un mot sur les HP

Sans rentrer dans les détails techniques, sachez juste qu’il existe plusieurs tailles de HP. Les plus fréquentes sur les amplis guitare sont 8, l0 et 12 pouces. ​En dehors des spécificités de conception qui forgent le caractère sonore de chaque modèle, certaines règles physiques sont immuables.

quel ampli guitare acheter
Le Celestion Vintage 30 est réputé pour sa bosse caractéristique dans les hauts mediums.

En effet, plus un HP est petit et moins il aura besoin de volume pour produire un bonne dynamique. Par contre les graves seront moins présentes. Plus un HP est grand, plus l’amplitude sonore et la restitution des graves seront importantes mais il lui faudra plus de volume pour obtenir une bonne dynamique.

​​

Sous le capot d’un ampli

Comme pour les voitures qui peuvent avoir un moteur diesel, essence ou GPL, il existe plusieurs types d’amplificateurs guitare :

L’ampli à lampes

Il est considéré, à tort ou à raison, comme le Saint Graal du guitariste. Ce sont bien des lampes (oui, les mêmes que chez vous, enfin presque) qui vont créer l’énergie électrique nécessaire à l’amplification. On les trouve à la fois dans le pré-amp et dans l’ampli de puissance. Si les amplis à lampes sont aussi prisés, c’est parce qu’il apportent au son une chaleur et une dynamique exceptionnelles.

ampli guitare que choisir
Les “tubes” (lampes en anglais) de cet ampli sont peu protégés ; attention aux chocs.

​Les lampes en elles-même forgent également le caractère d’un ampli (notamment celles du préamp). Il existe des lampes réputées pour saturer rapidement, quand d’autres permettent au contraire de garder un son clair même à très fort volume. ​​

La contrepartie de cette qualité de son, c’est le prix : les amplis à lampes de qualité coûtent bien plus cher que les autres. Les lampes étant fragiles, il faut également s’adapter au matériel (temps de chauffe et temps de refroidissement notamment).

L’ampli à modélisations

C’est devenu un incontournable depuis plusieurs années. Ici, on est loin de la technologie old school des lampes puisqu’un processeur est chargé de convertir le signal électrique en signal numérique. Grâce à cette conversion, l’ampli est ensuite capable de “modéliser” des dizaines de sons différents. Il suffit de tourner un simple potard pour passer du jazz au metal et du rockab’ au blues texan. ​

acheter ampli guitare
Le Roland Cube 30 1ere génération : toujours dans la course grâce à ses modélisations de qualité.

Ces amplis embarquent aussi une palanquée d’effets (reverb, chorus, flanger, delay à minima) et deviennent de plus en plus connectés. Vous pouvez personnaliser tous vos réglages via un logiciel PC ou une app smartphone, voir même utiliser l’ampli comme une carte son pour vous enregistrer. ​

Pendant longtemps, les amplis à modélisation ont été boudés car le traitement numérique rendait leur son froid et insipide. Si cela était encore vrai il y a 15 ans, la technologie actuelle est devenue tout simplement bluffante, tout en maintenant des niveaux de prix très raisonnables. 

avis ampli guitare
Boss Katana 100 : le couteau suisse du guitariste 2.0

L’ampli à transistors

Icône des années 90 pour les guitaristes peu fortunés, l’ampli à transistors est devenu une espèce en voie d’extinction. Comme pour les amplis à lampes, la technologie est analogique et non numérique ; ce sont des transistors qui fournissent l’énergie. Ces amplis on l’avantage d’être légers, pratiques et pas chers.

Contrairement aux lampes, les transistors ne saturent pas naturellement. Cela permet de maintenir un son parfaitement clean même à fort volume, ou à l’inverse d’offrir un haut niveau de gain même à volume réduit. Bien que certains modèles à transistors soient devenus légendaires, ce sont généralement des entrées de gamme avec la réputation d’un son froid et plat, notamment en distortion.

ampli guitare revue
Depuis des années, le Roland JC120 est un incontournable des prises de son clean en studio.

​​Ici aussi, la technologie a énormément progressé et on trouve d’excellents produits. Cependant, la toute puissance du numérique les rend de plus en plus rares et obsolètes (même si la quasi totalité des amplis à modélisation utilisent des transistors pour leur section puissance).

Les amplis hybrides

Il existe bien sûr des amplis dits hybrides qui mélangent plusieurs technologies. On trouve souvent des amplis avec un préamp à lampes et une section puissance à transistors (comme les Marshall Valvestate qui pullulent sur le marché de l’occasion). De la même manière, il y a beaucoup de sections d’effets à modélisation numérique sur des amplis à transistors ou à lampes.​

ampli guitare avis
Le Fender Super Champ mélange tubes et numérique (simulations d’amplis et effets à modélisation).

Cette catégorie héberge autant de prouesses technologiques et sonores que d’embuscades marketing sans intérêt, la faute à une mode des lampes que l’on veut absolument caser partout et tout le temps. Amplis à modélisation, à transistors, pédales de distortion, multi-effets : tout y passe…

acheter ampli guitare conseil
Le Koch Jupiter illustre ce que le monde des hybrides sait faire de mieux. Un ampli incroyable de part ses qualités sonores et dynamiques.

​Si dans certains cas (pédales haut de gamme notamment) la présence d’une lampe apporte réellement une plus value au son, cela reste dans l’immense majorité un simple argument commercial qui n’aura aucun impact réel. Gardez en tête qu’un ampli à modélisation de qualité offrira une meilleure prestation qu’un hybride bas de gamme.

Quelques trucs à savoir sur les amplis

Voici quelques grands principes à bien avoir en tête avant de se lancer ​: ​

  • Les amplis à modélisation et à transistors ont un son linéaire, que le volume soit faible ou élevé. C’est super pour jouer à bas volume. Par contre, mieux vaut ne pas trop pousser ce type d’ampli car on obtient vite une bouillie sonore, d’où la nécessité d’avoir beaucoup de puissance pour jouer en groupe ou sur scène.
  • A l’inverse, les amplis à lampes ont un mauvais rendement à bas volume. Plus on les pousse et plus les lampes travaillent, ce qui crée la dynamique exceptionnelle de cette technologie. 
  • N’achetez pas à un ampli à modélisation ou à transistors de moins de 50w pour jouer en groupe, surtout si vous utilisez beaucoup le son clair de l’ampli. En dessous, vous n’aurez pas la puissance suffisante ni un HP adapté. Vous serez obligé de pousser le volume à fond et le son sera horrible. 100w est la puissance idéale pour être à l’aise en toutes circonstances. ​
  • A l’inverse, n’achetez pas un ampli à lampes de plus de 5 watts si vous compter jouer uniquement chez vous. Avec un ampli plus puissant, vous serez obligé de mettre le volume au minimum et les lampes n’apporteront strictement rien​.
  • Il existe de nombreux amplis à lampes récents plus puissants mais équipés d’un master volume et d’un atténuateur de puissance, ce qui permet de résoudre le problème. 15 ou 20 watts suffisent généralement amplement pour palier à toutes les situations usuelles.
ampli guitare conseil
Le Blackstar HT20 (tout lampes) permet de réduire sa puissance de 20 à 2 watts et même de jouer au casque !
  • Un ampli à lampes pèse beaucoup plus lourd que les autres types d’ampli. Il ne doit jamais être déplacé à chaud car les lampes brûlantes sont très fragiles. A prendre en compte si on passe son temps à trimballer son ampli.
  • Les lampes ont une durée de vie limitée et se remplacent. Cela peut aller de quelques mois pour un usage intensif (plusieurs heures par jour) à 4 ou 5 ans, voir plus, pour un usage standard. 
  • Un ampli à modélisation est beaucoup plus polyvalent qu’un ampli à lampes. Les différentes simulations et les effets proposés permettent de parer à tous les besoins mais aussi de découvrir plein de sons différents ; une bonne école pour se faire l’oreille avent d’acheter du matériel plus spécialisé. 
  • Un ampli à lampes reste exceptionnel pour jouer en son crunch et y brancher des pédales d’overdrive/distortion. 

Pourquoi choisir un ampli à lampes ?

  • Vous voulez un type de son précis
  • Vous recherchez une excellente dynamique
  • Vous aimez le son brut d’une guitare dans un ampli, sans effet ni fioriture
  • A l’inverse, vous avez plein de pédales d’effets et vous voulez un son clair punchy pour les faire rugir
  • Vous adorez le son crunch et l’overdrive
  • vous ne voyez aucun intérêt à avoir une prise casque ou une connexion PC (même si c’est de plus en plus le cas sur les amplis moyen/haut de gamme)
  • Vous êtes un minimum soigneux
comparatif ampli guitare

Pourquoi choisir un ampli à modélisation ou transistors ?

  • Vous débutez et vous voulez découvrir plein de sons différents
  • Vous cherchez un ampli transportable facilement
  • Vous aimez les effets et vous voulez une solution tout en un, sans devoir vous trimballer 15 pédales à chaque répèt. 
  • Vous voulez utiliser votre ampli comme carte son ou pour enregistrer votre guitare sur votre PC. 
  • Vous voulez pouvoir jouer au casque ou à très bas volume facilement et pour pas cher

Dans un prochain article, je partagerai avec vous une sélection d’amplis qui offrent selon moi le meilleur rapport qualité/prix de chaque catégorie.

Laisser un commentaire